Alain Robert, le Spiderman français, escalade une tour pour un envoyer un « message de paix au Proche-Orient »
International

Alain Robert, le Spiderman français, escalade une tour pour un envoyer un « message de paix au Proche-Orient »

L’alpiniste français Alain Robert, alias “Spiderman français”, a escaladé hier lundi la tour Coupole Total, le siège de TotalEnergies situé à La Défense, dans l’ouest de Paris.

Cette action audacieuse a été motivée par son désir de transmettre un “message de paix”, en ce 31e jour de guerre entre Israël et le Hamas. Habillé de sa veste jaune fluo, de son pantalon rouge et de ses chaussures d’escalade, l’escaladeur a gravi les 179 mètres de la tour, à la vue de tous les passants du quartier d’affaires.

Suite à son exploit, Alain Robert a été immédiatement interpellé par la police, selon les informations fournies par la préfecture des Hauts-de-Seine à l’AFP. Selon la préfecture, l’alpiniste aurait été placé en garde à vue pour mise en danger de la vie d’autrui. Cependant, les poursuites à son encontre ont été abandonnées par le parquet peu après.

En milieu d’après-midi, la préfecture a précisé que l’alpiniste avait été libéré. Durant cette journée, Alain Robert a gravi la tour Coupole Total sans aucun équipement de sécurité, ce qui a attiré l’attention des passants et des médias. Cette escalade audacieuse a été réalisée dans un contexte de guerre entre Israël et le Hamas, ce qui a donné une portée particulière à son message de paix.

Alain Robert, surnommé “Spiderman français” pour ses exploits d’escalade de gratte-ciel sans équipement de sécurité, est connu pour utiliser ses ascensions comme moyen de protestation ou pour passer des messages. Son escalade de la tour Coupole Total à Paris en est le dernier exemple en date.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer