Colombie: Le chef de la guérilla ELN a reconnu que l'enlèvement du père du footballeur Luis Diaz était une «erreur»
Sports

Colombie: Le chef de la guérilla ELN a reconnu que l’enlèvement du père du footballeur Luis Diaz était une «erreur»

Dans un geste surprenant, le chef de la guérilla colombienne de l’ELN, Antonio Garcia, a fait une déclaration concernant l’enlèvement récent du père de Luis Diaz, footballeur de Liverpool. Il a reconnu que le groupe avait commis une «erreur» en enlevant le père de Diaz la semaine dernière. Cette déclaration a été faite sur sa chaîne Telegram, un moyen de communication populaire parmi les groupes de résistance.

Garcia a expliqué que l’enlèvement avait été réalisé par le Front de guerre du Nord, une unité du groupe ELN. « La rétention du père de Luis Diaz par le Front de guerre du Nord était une erreur », a déclaré le chef de la guérilla. Cette déclaration est une reconnaissance inhabituelle de la part de l’ELN, qui est généralement connu pour ses tactiques de guérilla agressives.

Le commandant de l’ELN a également exprimé son respect pour Diaz, le décrivant comme un symbole de la Colombie. « Lucho est un symbole de la Colombie, c’est ce que nous pensons de lui au sein de l’ELN », a poursuivi Garcia. “Lucho” est le surnom de Diaz, qui est largement reconnu et respecté dans son pays natal.

En plus de reconnaître l’erreur de l’enlèvement, Garcia a fait une promesse importante. Il a déclaré que le groupe travaillerait à la libération du père de Diaz. Il a promis d’oeuvrer à sa libération, indiquant ainsi une possible résolution de cette situation tendue.

Alors que la situation reste précaire, la déclaration de Garcia offre un certain espoir que le père de Diaz pourrait être libéré rapidement. Le monde du football et la Colombie dans son ensemble attendent avec impatience la résolution de cette affaire et la libération sûre du père de Diaz.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer