Immigration : 6,1 millions de «nouveaux immigrés» dans l'OCDE en 2022, un record
International

Immigration : 6,1 millions de «nouveaux immigrés» dans l’OCDE en 2022, un record

En 2022, l’immigration a atteint des niveaux sans précédent dans les pays de l’OCDE. Selon un rapport de cette institution, il y a eu 6,1 millions de “nouveaux immigrés permanents”, ce qui représente une augmentation de 26% par rapport à l’année précédente. Il s’agit d’un record absolu pour le nombre de nouveaux immigrés permanents dans les pays de l’OCDE. 

L’année dernière, plus d’un pays sur trois a enregistré des flux migratoires inédits depuis au moins 15 ans. Parmi ces pays, on retrouve la France avec 301 000 personnes, l’Espagne avec 471 000 personnes et la Belgique avec 122 000 personnes. Ces chiffres indiquent une augmentation significative de l’immigration dans ces pays.

D’autres pays comme le Royaume-Uni et le Canada ont également enregistré des niveaux d’immigration sans précédent. Le Royaume-Uni a accueilli 521 000 nouveaux immigrants permanents, tandis que le Canada en a accueilli 437 000. Les données compilées par l’Organisation de coopération et de développement économiques montrent que ces deux pays ont battu des records absolus en matière d’immigration.

En plus de ces chiffres, il faut aussi prendre en compte les personnes déplacées. En juin 2023, il a été recensé environ 4,7 millions de déplacés ukrainiens dans les 38 pays membres de l’OCDE. C’est une augmentation massive du nombre de personnes déplacées dans ces pays.

Ces chiffres marquent une tendance à la hausse de l’immigration dans les pays de l’OCDE. Ils soulignent l’impact significatif des mouvements de population dans ces régions et mettent en évidence les défis auxquels ces pays sont confrontés en matière de gestion des flux migratoires.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer