Arras : Une voisine décrit l'atmosphère de violence au sein de la famille de l'agresseur
FrancePopulaire

Arras : Une voisine décrit l’atmosphère de violence au sein de la famille de l’agresseur

Une voisine de l’assaillant impliqué dans l’attaque au couteau à Arras a partagé son témoignage avec BFMTV. Elle décrit un changement notable dans le comportement du jeune homme ces derniers temps. Elle affirme qu’il est devenu plus distant et moins réactif lorsqu’on lui adressait la parole.

Deux jours après l’incident tragique qui a fait un mort et plusieurs blessés, cette femme, Laurence, explique avoir observé ce changement chez le jeune agresseur âgé de 20 ans. Selon elle, il était devenu très froid et ne répondait plus aux salutations.

Laurence parle également d’un climat tendu au sein de la famille, en particulier concernant le père violent de l’assaillant. Elle raconte que celui-ci maltraitait sa femme régulièrement, allant jusqu’à la frapper et tirer ses cheveux.

En dépit des tentatives d’intervention pour mettre fin à ces violences domestiques, les abus continuaient. Le père niait toujours être responsable des blessures infligées à sa femme, prétendant même qu’elle se faisait du mal toute seule.

Selon Laurence, la police avait été informée de ces actes violents. Les forces de l’ordre seraient intervenues suite à ses signalements. L’assaillant aurait été témoin quotidien de cette violence familiale depuis son enfance. Son père aurait même encouragé ses trois fils à se battre entre eux selon Laurence.

Malgré l’expulsion du père hors du territoire français en 2018, les violences auraient persisté. La mère de l’assaillant aurait confié à Laurence en novembre 2022 que son fils la privait de nourriture après le ramadan et l’obligeait à prier pendant des heures.

L’assaillant a été arrêté suite à l’attaque et est actuellement en garde à vue. Il se montrerait peu coopératif selon BFMTV. En plus de lui, dix autres personnes sont également en détention provisoire, dont plusieurs membres de sa famille.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer