Le gouvernement français dissout le mouvement catholique intégriste Civitas
France

Le gouvernement français dissout le mouvement catholique intégriste Civitas

Le gouvernement français a décidé de dissoudre Civitas, un mouvement intégriste catholique, à la suite d’une décision prise lors du Conseil des ministres. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a fait cette annonce ce mercredi 4 octobre, selon l’Agence France-Presse (AFP).

L’une des principales accusations portées contre Civitas est son appel à “entrer en guerre contre la République”. Il a également été reproché au mouvement de prôner l’usage de la force pour réaliser ses objectifs. Ces accusations ont constitué les principales raisons pour lesquelles le gouvernement a décidé de dissoudre l’organisation.

Olivier Véran a déclaré à la presse après le conseil des ministres: “Civitas a été dissous car il appelle à la guerre contre la République et incite à la violence“. Cette déclaration marque une étape importante dans les efforts du gouvernement pour lutter contre les mouvements extrémistes dans le pays.

Le groupe Civitas, qui est connu pour ses positions conservatrices et intégristes sur de nombreux sujets, a régulièrement été critiqué pour ses déclarations et actions. La décision de la dissolution est un signe fort envoyé par le gouvernement à tous les groupes qui appellent à la violence et menacent la République.

La dissolution de Civitas est la dernière en date d’une série de mesures prises par le gouvernement français pour lutter contre l’extrémisme. Il marque la détermination du gouvernement à protéger la République et à prendre des mesures fermes contre tous ceux qui cherchent à la déstabiliser par la violence ou l’incitation à la haine.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer