Canicule : Près de 400 morts de plus que la normale au mois d’août
France

Canicule : Près de 400 morts de plus que la normale au mois d’août

Pendant la période de canicule qui a sévi du 11 au 26 août, la France a enregistré près de 400 décès supplémentaires par rapport à la normale, selon les estimations de l’agence Santé publique France. Ces chiffres restent à confirmer, mais ils soulignent l’impact significatif de la canicule sur la santé des populations.

Dans les 52 départements touchés par la canicule, les décès toutes causes confondues ont augmenté de 5,4% par rapport à la moyenne habituelle.

Ces chiffres alarmants mettent en évidence la vulnérabilité des personnes face aux températures extrêmes. La canicule a touché de nombreux départements, exacerbant les risques pour les personnes âgées, les malades et les plus démunis.

Les autorités sanitaires ont mis en place des mesures pour sensibiliser la population et leur rappeler les précautions à prendre pour éviter les problèmes de santé liés à la chaleur.

Les décès en excès durant cette canicule ne sont pas seulement dus à des coups de chaleur directs, mais également à des problèmes de santé préexistants qui ont été aggravés par les températures élevées.

Les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, respiratoires ou de certaines affections chroniques sont particulièrement vulnérables pendant les périodes de canicule. Il est donc essentiel de fournir des informations et des conseils adaptés à ces personnes pour les aider à prévenir les risques pour leur santé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer