Guerre en Ukraine : La Pologne consacrera plus de 4% de son PIB à la défense en 2024
International

Guerre en Ukraine : La Pologne consacrera plus de 4% de son PIB à la défense en 2024

La Pologne, en tant que pays voisin et fervent soutien de l’Ukraine, a annoncé hier mardi son engagement à consacrer plus de 4% de son produit intérieur brut (PIB) à la défense en 2024. Le président Andrzej Duda a fait cette déclaration lors d’un salon militaire qui s’est tenu à Kielce, dans le sud du pays, le mardi 5 août 2023.

Selon ses propos, le budget prévu pour la défense s’élèvera à 137 milliards de zlotys, soit environ 33 milliards de dollars. Cette somme représente effectivement plus de 4% du PIB polonais.

Cette annonce démontre une augmentation significative par rapport aux dépenses de défense de la Pologne pour l’année en cours. En effet, le pays s’était déjà engagé à allouer 4% de son PIB à la défense cette année, conformément aux directives de l’OTAN.

Toutefois, la décision de consacrer une part encore plus importante de son PIB à la défense en 2024 témoigne de l’engagement sans faille de la Pologne envers la sécurité et la protection de ses frontières.

En tant que pays voisin de l’Ukraine, la Pologne est particulièrement préoccupée par la situation dans la région et cherche à renforcer ses capacités de défense. En augmentant ses dépenses militaires, la Pologne entend renforcer sa position en tant que partenaire solide et fiable au sein de l’OTAN, ainsi qu’envers l’Ukraine. Cette décision souligne également l’importance que la Pologne accorde à la stabilité et à la sécurité régionales, dans un contexte où les tensions géopolitiques sont élevées.

En consacrant une part aussi importante de son PIB à la défense, la Pologne montre son engagement envers la coopération internationale et son rôle de garant de la sécurité dans la région.

Cette annonce devrait également renforcer les liens entre la Pologne et l’Ukraine, renforçant ainsi leur partenariat stratégique. La Pologne continue de jouer un rôle clé dans le maintien de la stabilité en Europe de l’Est, en particulier dans le contexte actuel de la crise en Ukraine.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer