Espagne - Football : Les phrases choc de Rubiales lors de l'assemblée extraordinaire de la Fédération
PopulaireSports

Espagne – Football : Les phrases choc de Rubiales lors de l’assemblée extraordinaire de la Fédération

Luis Rubiales, président de la RFEF (Fédération Espagnole de Football), a surpris tout le monde lors d’une assemblée extraordinaire qu’il avait convoquée en urgence. Alors que beaucoup s’attendaient à sa démission suite à l’incident impliquant Jenni Hermoso, il a annoncé son intention de rester.

Lors de cette réunion, Rubiales a fait plusieurs déclarations marquantes qui ont retenu l’attention. Il a notamment affirmé avoir reçu le soutien silencieux de nombreuses personnes et critiqué ce qu’il appelle “le faux féminisme”.

Il est revenu sur l’épisode du baiser avec Jenni Hermoso. Selon lui, “Le désir que je pouvais ressentir dans ce baiser pourrait être le même que celui que j’éprouverais en embrassant une de mes filles.” Pour lui, il n’y avait aucune connotation sexuelle dans cet acte.

Il a également évoqué une sensation d’être “socialement exécuté”. Comparant sa situation à celle où deux voisins gagneraient au loto et se donneraient un baiser sans arrière-pensée sexuelle.

Des déclarations polémiques

Rubiales ne s’est pas arrêté là. Il a aussi lancé des piques aux puissants du football qui seraient mécontents de sa présence car il compte rendre le football espagnol plus respectable.

Sur le sujet sensible du féminisme, il affirme que “l’égalité n’est pas seulement entre hommes et femmes mais entre vérité et mensonge”. Il encourage ses filles à être des vraies féministes contrairement selon lui au “faux féminisme” qui ne cherche pas la vérité et ignore les individus.

Enfin, Rubiales accuse certaines personnes préparer son éviction pour pouvoir se vanter d’avoir progressé. Ces déclarations ont suscité diverses réactions dans le milieu du football espagnol.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer