Canicule : Élisabeth Borne active une cellule interministérielle de crise
France

Canicule : Élisabeth Borne active une cellule interministérielle de crise

Face à la canicule qui frappe une partie de la France, la Première ministre Élisabeth Borne a pris une décision importante. En effet, elle a décidé d’activer une cellule interministérielle de crise qui s’est réunie ce jeudi à 17h, comme l’a annoncé Matignon à l’AFP. Cette mesure vise à anticiper et à faire face aux conséquences de cette vague de chaleur exceptionnelle.

Selon Météo-France, la France pourrait connaître dans les prochains jours l’épisode de chaleur le plus intense de l’été et l’un des plus tardifs jamais enregistrés. Dès à présent, sept départements – Loire, Haute-Loire, Ain, Isère, Rhône, Savoie et Haute-Savoie – ont été placés en vigilance orange canicule.

Cette mesure vise à alerter la population et à renforcer les dispositifs de prévention et de secours. En effet, les températures élevées peuvent entraîner des conséquences graves sur la santé, notamment pour les personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées, les enfants en bas âge et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Cette activation de la cellule interministérielle de crise permettra de mettre en place des mesures adaptées pour faire face à cette canicule. Il s’agira notamment de renforcer les dispositifs de prévention, de sensibilisation et de protection des populations exposées à la chaleur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer