Possible intervention au sol en Ukraine, Emmanuel Macron rencontre les chefs de partis à l'Elysée
FranceInternationalPolitique

Possible intervention au sol en Ukraine, Emmanuel Macron rencontre les chefs de partis à l’Elysée

Le président français Emmanuel Macron a réuni les chefs de parti à l’Élysée pour discuter de la crise ukrainienne. Cette rencontre, qui s’est tenue dans le cadre du “format Saint-Denis”, fait suite aux déclarations controversées de Macron concernant une possible intervention militaire au sol en Ukraine.

Macron avait indiqué qu’il n’excluait pas l’envoi de troupes françaises, ce qui a suscité des réactions mitigées tant chez ses alliés que chez ses opposants politiques. Manuel Bompard, coordinateur de La France insoumise, a critiqué le manque de prudence dans les propos du président, estimant qu’ils avaient affaibli la position internationale de la France.

Olivier Faure, leader socialiste, et Marine Tondelier, cheffe des écologistes, ont également exprimé leur désaccord avec la stratégie communicationnelle d’Emmanuel Macron. Ils reprochent au chef d’État un amateurisme ayant uni les Occidentaux contre la France et offert une clarté inattendue à Vladimir Poutine sur l’absence de volonté occidentale d’intervenir militairement.

L’ex-président François Hollande a rencontré Macron et a plaidé pour une approche plus discrète en matière militaire : “Ne pas dire ce que l’on fait mais faire ce que l’on n’a pas dit.” Il souligne ainsi l’importance de préserver l’unité européenne sans divulguer publiquement les plans d’action.

Jordan Bardella du Rassemblement national accuse quant à lui Macron d’avoir joué en faveur du Kremlin en exposant ouvertement les divisions européennes. À quelques mois des élections européennes, cette divergence entre le camp présidentiel et l’extrême droite est mise en avant par LREM afin de souligner la complaisance supposée du RN vis-à-vis de Poutine.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer