Anne Hidalgo promet que les voitures ne reviendront pas devant la Tour Eiffel après les Jeux Olympiques
FrancePolitique

Anne Hidalgo promet que les voitures ne reviendront pas devant la Tour Eiffel après les Jeux Olympiques

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a réitéré son engagement envers la piétonnisation autour de la Tour Eiffel. Malgré les obstacles rencontrés avec le préfet de police, elle est déterminée à voir ce projet se concrétiser après les Jeux Olympiques.

«Après les Jeux olympiques, les voitures ne reviendront pas devant la Tour Eiffel», a-t-elle affirmé dans une interview accordée à Ouest-France. Le plan envisage notamment la végétalisation du Trocadéro et la transformation du pont d’Iéna en espace piétonnier jusqu’au Champ-de-Mars.

Ce grand parc au cœur de Paris était un objectif initial pour l’accueil des JO selon Anne Hidalgo. Cependant, le projet avait été bloqué par Didier Lallement, ancien préfet de police, qui craignait que cela perturbe significativement la circulation et gêne les services d’urgence. La justice administrative lui a donné raison à deux reprises.

Anne Hidalgo espère relancer les discussions sur ce sujet après les JO. Elle compte sur une meilleure collaboration avec le nouveau préfet Laurent Nunez pour faire avancer ses plans.

Le projet modifié exclut désormais certaines zones initialement concernées comme le Champ-de-Mars et certains arbres près de la Tour Eiffel. En revanche, il inclut toujours des aménagements au niveau du Trocadéro et du pont d’Iéna afin d’étendre l’espace réservé aux piétons.

Pendant les jeux Olympiques, ces lieux emblématiques accueilleront divers événements sportifs et festivités permettant aux athlètes de célébrer leurs victoires avec le public.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer