États-Unis: Biden dit qu'il «reste beaucoup à faire» pour combattre l'inflation, repartie à la hausse
InternationalPolitique

États-Unis: Biden dit qu’il «reste beaucoup à faire» pour combattre l’inflation, repartie à la hausse

Ce jeudi 11 janvier, le président américain Joe Biden a pris la parole pour aborder la question de l’économie nationale. Il a reconnu que, malgré les efforts déjà déployés, « il reste beaucoup à faire afin de faire baisser les coûts pour les familles et les travailleurs américains ».

Cette déclaration fait suite à la publication de données indiquant une accélération de l’inflation en décembre aux États-Unis.

Le président démocrate a également saisi cette occasion pour adresser une critique directe à ses opposants politiques. Il a déclaré sans ambages : « Ne vous méprenez pas : les républicains extrémistes n’ont aucun projet visant à baisser le coût de la vie des ménages, aucun ». Ces propos reflètent le clivage politique actuel aux États-Unis, particulièrement sur les questions économiques.

Biden était bien conscient des défis auxquels il est confronté. Au-delà des questions économiques, il a mentionné que les prix toujours élevés aux États-Unis constituent un obstacle majeur pour lui. Ces difficultés économiques représentent un enjeu central pour les citoyens américains et, par extension, pour l’administration en place.

En outre, le président a reconnu que son âge pourrait également jouer un rôle dans la perception publique de sa capacité à diriger le pays pour un second mandat. Cette honnêteté sur un sujet souvent tabou en politique montre sa volonté de faire face ouvertement aux critiques.

La campagne pour un second mandat s’annonce donc comme un défi pour Joe Biden, qui devra convaincre les électeurs que son administration peut répondre efficacement aux préoccupations économiques tout en gérant les aspects politiques complexes du moment.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer