Un ressortissant français, accusé d'espionnage, arrêté le 4 décembre en Azerbaïdjan
InternationalFrance

Un ressortissant français, accusé d’espionnage, arrêté le 4 décembre en Azerbaïdjan

Un ressortissant français a été arrêté en Azerbaïdjan sous l’accusation d’espionnage. Martin Ryan, suspecté d’avoir commis des actes d’espionnage, a été interpellé le 4 décembre, a déclaré Leyla Abdullayeva, ambassadrice de l’Azerbaïdjan, lors d’un échange avec l’AFP.

La représentante de l’Azerbaïdjan a précisé que, suite à son arrestation, la justice azerbaïdjanaise a ordonné la mise en détention de Martin Ryan pour une période de quatre mois. Elle a également souligné que l’ambassade de France à Bakou avait été immédiatement informée de la situation par une note verbale.

Du côté français, la réaction n’a pas tardé. La France a confirmé la détention de son ressortissant et l’a qualifiée d’arbitraire. Elle a par conséquent exigé la libération immédiate de Martin Ryan.

L’information concernant cette arrestation avait commencé à circuler sur quelques plateformes médiatiques en ligne, notamment azerbaïdjanaises, sans toutefois qu’une confirmation officielle ne soit donnée jusqu’alors.

Cet incident survient dans un contexte de tensions diplomatiques croissantes entre la France et l’Azerbaïdjan. En effet, fin décembre 2023, les deux pays ont procédé à l’expulsion réciproque de deux diplomates.

Ce pic de tensions est en grande partie attribuable aux critiques formulées par Bakou, qui depuis plusieurs mois, reproche à Paris son soutien à l’Arménie, nation rivale de l’Azerbaïdjan.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer