Iran : Washington, Paris, Berlin et Londres condamnent l'accélération de la production d'uranium enrichi
InternationalPolitique

Iran : Washington, Paris, Berlin et Londres condamnent l’accélération de la production d’uranium enrichi

Ce jeudi 28 décembre, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont exprimé leur désapprobation face à la décision de la République islamique d’Iran d’accélérer la production d’uranium hautement enrichi. Cette annonce a été faite à la suite de la publication d’un rapport par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Dans un rapport rendu public mardi, l’AIEA a révélé que l’Iran avait substantiellement augmenté sa production d’uranium enrichi. Cette information a suscité une vive inquiétude parmi la communauté internationale, notamment les pays précédemment cités.

La réaction des quatre nations n’a pas tardé. Elles ont conjointement formulé une déclaration dans laquelle elles condamnent fermement la démarche de l’Iran, la qualifiant d’acte qui amplifie l’escalade dans le développement de son programme nucléaire.

Leur déclaration commune souligne que la production d’uranium hautement enrichi par l’Iran “n’a aucune justification civile crédible”. Ils s’inquiètent de l’usage potentiel de cet uranium dans des applications militaires, ce qui représenterait une menace pour la stabilité régionale et la sécurité internationale.

Les quatre puissances ont également rappelé l’importance du respect des accords internationaux en matière de non-prolifération nucléaire. Ils ont exhorté l’Iran à cesser immédiatement ses activités d’enrichissement d’uranium et à revenir à ses engagements antérieurs.

Pour conclure, la communauté internationale reste attentive à l’évolution de la situation en Iran, et les quatre pays ont affirmé qu’ils continueront de travailler ensemble pour répondre à ces provocations et maintenir la pression sur la République islamique d’Iran afin d’assurer le respect des normes internationales de non-prolifération.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer