Rapport Pisa sur l'éducation : Singapour en tête mais «baisse inédite» des performances des pays de l'OCDE après le Covid
International

Rapport Pisa sur l’éducation : Singapour en tête mais «baisse inédite» des performances des pays de l’OCDE après le Covid

L’Asie se distingue une fois de plus dans le domaine de l’éducation, selon les résultats de l’enquête Pisa 2022 de l’OCDE, rendus publics ce mardi. Cette enquête, qui évalue les systèmes éducatifs mondiaux depuis l’an 2000, se concentre sur les compétences en sciences, en mathématiques et en compréhension de l’écrit chez les élèves de 15 ans.

Singapour se positionne en tête de ce classement, confirmant son excellence dans le secteur de l’éducation. Pisa 2022 a mis un accent particulier sur les mathématiques, un domaine dans lequel les jeunes Singapouriens excellent.

L’évaluation a été administrée à 690 000 jeunes provenant de 81 pays et territoires différents au cours de l’année 2022. Ces tests sont essentiels pour mesurer la performance et la compétence des élèves à une échelle internationale.

Cependant, le rapport de l’OCDE souligne une « baisse inédite » des performances des pays membres, en partie attribuée aux conséquences de la pandémie de Covid-19. Cette baisse touche divers aspects des compétences évaluées.

Cette situation alarmante met en lumière les défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs des pays de l’OCDE. Le rapport suggère que des mesures doivent être prises pour inverser cette tendance négative.

En conclusion, l’enquête Pisa 2022 démontre l’impact significatif du Covid-19 sur l’éducation à travers le monde, tout en mettant en évidence la suprématie continue des pays asiatiques, avec Singapour en fer de lance, dans le domaine de l’éducation.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer